Guide pour réaliser son jardin alimentaire sur les toits

Un jardin sur toit joyeux et vivant au musée Ghibli (Tokyo)

Jardiner sur les toits de la ville constitue une façon originale et créative de récupérer les espaces inutilisés que sont les toits, les terrasses et les balcons pour développer de nouveaux espaces verts et productifs qui contribuent positivement à l’écologie urbaine.

Dans cet esprit, le projet « Des jardins sur les toits » explore depuis 2003 à Montréal de nouvelles façons d’interagir avec le cadre bâti, l’environnement urbain et le cycle alimentaire afin de rendre la ville plus verte et les communautés plus en santé.

En plus de produire des fruits et légumes écologiques, d’agrémenter le paysage et de favoriser la pratique d’une activité physique saine et productive, le jardinage urbain contribue à réduire les îlots de chaleur, à valoriser les déchets organiques, à augmenter la biodiversité et à améliorer la qualité de l’air.


La méthode culturale choisie consiste à cultiver des fruits et des légumes dans des bacs à réserve d’eau. Cette technique simple et adaptée optimise la croissance des plantes potagères en assurant un apport constant en eau et en oxygène. Permettant de 3 à 5 jours d’autonomie en eau, les bacs servent aussi à capter l’eau de pluie. Mobile et adaptable, la culture en bac permet aussi de cultiver sur des sols contaminés. Voir ici.

Aménagée sous forme de jardins collectifs et participatifs dans des lieux publics ou privés, ces nouveaux espaces verts communautaires s’inscrivent dans une volonté de proposer des modèles de production alimentaire simple, abordable, écologique et facilement transférable au Sud comme au Nord pour faire face à l’urbanisation croissante, la pollution et à l’appauvrissement des populations urbaines.

Issus d’un mariage entre la culture hydroponique, la permaculture, l’agriculture biologique et l’approche des jardins collectifs, les jardins modèles du projet « Des jardins sur les toits » ont inspirés de nombreuses initiatives partout au Québec, au Canada et un peu partout dans le monde.

L ‘équipe du projet Des jardins sur les toits propose donc un guide étape par étape pour accompagner dans le démarrage et le suivi horticole et social de votre propre jardin alimentaire sur le toit. Le guide s’adresse aux groupes, aux individus et aux établissements qui souhaitent aménager un potager urbain sur le toit à des fins éducatives, sociales, thérapeutiques ou environnementales et qui ne disposent pas de l’espace nécessaire pour le faire en pleine terre.

Le guide est visionnable ici :

Ou téléchargeable ici
Bravo à eux et colonisons les toits!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s