10 choses à faire cet hiver au jardin!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ce moment de calme, de ressourcement, où le jardin apparaît sous un tout autre jour.

Cette époque où le temps est différent : les jours sont pourtant les plus courts mais l’on n’est pas pressés, libérés d’une Nature vigoureuse et difficile à tenir. Les sons sont rares, la Vie calme et reposée, les allées et venues sont accompagnées de l’éternel compagnon du jardinier hivernal, j’ai nommé sieur Rouge-gorge.

Alors oui, il fait froid. Statistiquement parlant, les températures sont plus basses en cette saison, c’est un fait. So what ? On s’habille bien et quand on bouge on n’a pas froid. Ça marche à tout les coups 🙂

Cette période est souvent négligée alors qu’elle est fondamentale et tellement… différente. Elle permet de prendre le temps d’affiner son système, de l’observer sous un œil nouveau et de prendre de l’avance sur le printemps et le reste de l’année. Voyons ensemble les taches a effectuer cet hiver :

Lire la suite

24 et 25 octobre : Introduction à la permaculture « conception de potager »!

d3533b1b53832641518cbcbcac9b9a00

« La permaculture est une révolution déguisée en jardinage » Mike Feingold

C’est l’automne et l’heure du bilan du jardin. « Bof. 2015 fut une année moyenne : mon potager n’a pas donné grand chose, il a souffert de la sècheresse et je me suis cassé le dos à l’entretenir. Je voudrais aller vers une transition en permaculture mais je ne sais pas trop par quoi commencer…« .

Ça tombe bien, cette formation est faite pour vous.

En tant que science de conception de systèmes (vivriers par exemple), la permaculture vous aidera à créer un potager multi-étagé fonctionnel et productif. Ce dernier vous demandera beaucoup moins de travail de désherbage et d’arrosage pour une productivité accrue.

En priorisant certaines zones, en optimisant les déplacements, et en créant des structures adéquates, vous rentabiliserez chaque m² de jardin!

Fini de vivre chacun de son côté, rabibochez la Nature et votre jardin! Transformez votre potager-à-la-papa en un  écosystème cultivé, riche, productif et résilient grâce à la permaculture!

Zaytuna_garden_0418

Contenu des 2 jours

Alternants fondement théoriques et travaux pratiques, seront abordés :

  • L’historique et définition(s)
  • L’éthique
  • Les principes
  • Visite du lieu et étude des cas concrets
  • Le design
  • Le jardin-forêt
  • La permaculture « humaine »
  • Etude participative des projets des stagiaires
  • La permaculture en france et à l’internationale.

La pratique!

Nous aborderons le cas concret d’un potager « classique »  à conduire vers la transition permaculturelle :

  • étude des besoins et objectifs du propriétaire, observation (sol, climat, exposition, bordures, ressources, limites) et analyse
  • organisation des accès (allées, key-holes)
  • création de buttes auto-fertiles
  • mulchs divers et variés
  • gestion des arbres, arbustes et vivaces dans un potager (implantation, taille, greffe)
  • gestion de l’eau

key hole

NB : Du jardin en automne? et pourquoi pas en hiver?

Parce que c’est le moment :

  • votre jardin s’est considérablement vidé de ses légumes
  • vous avez encore la tête à ça et pas encore embrouillée de vapeurs de champagne et de relents de foie gras
  • la terre est encore assez sèche et pas encore destructurée par les gels successifs
  • il y a encore un peu de lumière en fin d’après-midi
  • une fois le printemps arrivé, le sol se sera déjà structuré et les différents horizons  seront en place pour attaquer une année d’abondance….

Informations pratiques

La formation aura donc lieue les 24 et 25 octobre à Cayrols en sud cantal => lien google maps, de 9h00 à 17h30.

Le repas sera tiré du sac et pris en commun.

Pensez à prendre des affaires chaudes et imperméables (sait-on jamais…)

Tarifs : Le prix des formations s’élève à 45€/jour

Vous trouverez ici un bulletin de préinscription en ligne.

Après cette préinscription, ainsi que la réception d’un chèque d’arrhes de 20€/jour de formation (que nous n’encaisserons pas et vous rendrons le jour du stage, chèque à l’ordre de Mathieu Foudral, les Escuroux 15290 Cayrols), vous recevrez en retour:

  • un descriptif plus détaillé du stage 
  • le plan d’accès
  • une liste de logements locaux (gîtes, chambres d’hôtes, …).

Note : les chiens sont interdits sur le site, merci de votre compréhension.

Pour plus d’informations, nous contacter au 06 19 84 90 67.

Un jardin (presque) sans eau

L’eau est l’élément le plus répandu sur Terre et le principal constituant de la matière vivante. Les plantes contiennent jusqu’à 85% d’eau, les bébés 75% et, par exemple, Jean-Pierre Pernault autour de 60%. Sans doute moins.

C’est pourtant l’élément le plus mal réparti. En effet, 97.5% de l’eau sur Terre est… salée. Sur les 2.5% restant seulement 30% est disponible dans les nappes phréatiques (le reste se trouve dans les glaciers, le permafrost et dans l’air). L’eau totale utilisable pour les activités humaines représente donc moins de 1% de l’eau terrestre! (source). Et à savoir que près des 3/4 de cette eau est gâchée utilisée par l’agriculture. La bonne nouvelle c’est que la quantité d’eau n’a jamais changée et ne changera pas. C’est sa redistribution et sa salubrité qui posent déjà et qui vont rapidement poser problème…

La gestion de l’eau en permaculture est aussi importante que l’eau l’est à la vie. C’est le point clé du design en tant que ressource fondamentale. Les stratégies mises en œuvre sont donc celles-ci :

  • Réduire les besoins
  • Capter/Retenir/Stocker
  • Distribuer
  • Purifier (l’eau qui ressort d’un système en permaculture a une qualité égale ou supérieure à l’eau d’entrée).

Pour cette première partie je développerais la première stratégie « Réduire les besoins » qui est simple à mettre en œuvre et la clé de voûte de la gestion. Comme on dit en Auvergne : « le premier sou économisé est celui qu’on ne dépense pas », et bien ça marche aussi avec l’eau. On ne louera jamais assez le bon sens auvergnat…

Lire la suite

Restitutions de la journée « maraîchage sur sol vivant » du 4 décembre 2012

 

Organisée par l’association « jardinons sol vivant » de Gilles Domenech et « Gaia Consulting » de Caroline Hebert, cette journée qui s’est tenue à Auch a rassemblé près de 250 personnes. Un vrai succès pour une vraie demande de la part de porteurs de projets, de chercheurs, de maraîchers à aller vers des techniques respectueuses de la vie du sol.

Un magnifique moment d’échange également, ainsi qu’une mise en réseau pour continuer sur la lancée féconde de cette journée.

L’agriculture de demain s’ébauche aujourd’hui, une agriculture respectueuse de la vie du sol, à faibles besoins énergétiques, non polluante, locale, résiliente et qui laisse le sol toujours plus riche et plus fertile.

Je vous laisse donc avec la restitution que j’ai directement pompée sans aucuns scrupules sur le site de Gaia Consulting. Il y a beaucoup de ressources documentaires (pdf, audio, video) ainsi que des interviews. Enjoy!

Lire la suite

Droit aux buttes

Vidéo

Jardins en buttes à l'écocentre du périgord

Jardins en buttes à l’écocentre du périgord

On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. Explications. Lire la suite