Stage « Permaculture Pratique pour l’Autonomie », du 14 au 18 avril 2014 à l’Ecocentre du Périgord

autonomyL’autonomie alimentaire, énergétique, l’habitat économe… Et si vous
appreniez à concevoir et gérer tout cela grâce à la permaculture ?

OBJECTIFS : La permaculture comme réponse à la crise

La crise mondiale nous incite à ré-inventer une manière de vivre plus saine, plus autonome et en cohérence avec soi, son environnement et les enjeux planétaires.
Le stage apportera les connaissances pratiques, la vision et la méthodologie pour  développer son autonomie et aborder l’avenir sereinement, grâce à la permaculture :
  • Un jardin productif et sain pour son autonomie alimentaire
  • un jardin-forêt d’abondance,
  • une basse-cour aux multiples fonctions,
  • une habitation bio-climatique confortable,
  • une gestion exemplaire de l’eau et de son traitement,
  • des systèmes de fourniture d’énergie adaptée à vos besoins et en technologies appropriées.

CONTENU :

  • Découverte de la permaculture : origine, objectifs, principes
  • Méthodologie du design en permaculture : apprendre à concevoir des aménagements productifs, durables et adaptés à ses besoins
  • Le jardin vivrier : aménager et démarrer un jardin-potager, faire son compost, méthode de culture sans travail du sol et sans produits chimiques, cultures associées et engrais verts,
  • Le jardin-forêt d’arbres fruitiers, de médicinales, d’aromatiques, de champignons comestibles
  • Serre et pépinière :
  • La basse-cour : poules, canard et oie, comment les intégrer utilement au jardin et leur créer un système fourrager autonome
  • L’habitation économe en énergie : bioclimatisme et écoconception, rénovation
  • les systèmes de production d’énergie électrique, chauffage, biogaz
  • Gestion domestique de l’eau, les systèmes d’alimentation en eau de pluie,
  • le traitement des eaux par la phyto-épuration ou la pédo-épuration, recyclage de l’eau

FORMATEURS :

Moilamain, Mathieu Foudral

DURÉE :

5 jours

HORAIRES :

8h30 – 18h

PRIX :

290 € (repas en sus)

DÉTAILS COMPLETS & INSCRIPTION :

– 05.53.52.59.50

Construction d’une spirale d’aromatiques

spirale aromatique faite avec les mains

L’une des marottes (et ils en ont beaucoup) des permaculteurs est de supprimer les lignes droites, quelles qu’elles soient : inesthétiques, inexistantes dans la Nature et totalement dysfonctionnelles, elles seront remplacées par des lignes courbes, des formes organiques et naturelles, plus aptes à remplir des fonctions utiles à la Vie. Ces « patterns » ou motifs de la Nature sont les bases de construction du vivant et on les retrouve partout, de la cellule végétale aux grandes formations géologiques :

  • patterns d’embranchements : érosion ravinante, arbres, éclairs, système nerveux et sanguins, bronches, etc….
  • patterns en « croissants » : dunes, écailles, cellules de peau, etc….
  • patterns sinusoïdaux : vagues, serpents, méandres, …
  • patterns concentriques : ondes, cernes des troncs, mouvement de l’eau, …
  • patterns « overbeck jet » ou grosso modo en coupe de champignons : flux de liquide ou de gaz pénétrant une autre substance, poumons, cerveaux, coupes transversales  de certains fruits, etc… L’overbeck jet se reconnectant sur lui-même donne aussi naissance à la forme dite « tore » ou « torus », particulièrement intéressante en terme énergétique (forme autorégulée).
  • et enfin le pattern de spirale, du plus petit coquillage à la plus éloignée galaxie, cyclones, maelströms, spirale d’ADN, pousses de fougères et autres tiges de plantes grimpantes.

Chaque série de pattern possède une ou plusieurs actions spécifiques : stocker, distribuer, concentrer, etc… Ces particularités énergétiques seront les guides, des références pour le design en permaculture.

L’une des figures emblématique de la permaculture est la spirale, symbole englobant et concentrant en même temps, multidirectionnel, il incarne mieux qu’aucun autre la vision globale de la permaculture.

380193_439503942734007_1961443965_n

Je vous propose aujourd’hui un petit tutorial pour construire une spirale d’aromatique. Plus qu’un passage obligé, un « marronnier » de la permaculture, cette dernière est avant tout une porte ouverte sur ses principes, une façon d’appréhender la vision et l’éthique, la réalisation d’une telle spirale ayant déjà été un support pour des cessions d’introduction à la permaculture…

Lire la suite

Du backyard pavillonnaire à un espace nourricier

Avec le Collectif Permaculture de Genève, nous nous sommes retrouvés en force un beau matin de mars chez Cinzia et Michel qui avaient émis le souhait de démarrer leur potager « en permaculture ».

Mais qu’est-ce à dire? avant de partir la bêche en avant pour retourner tout le terrain, il m’a semblé bon de savoir un peu de quoi on parle… Et ce qu’un jardin en permaculture signifie. Retour sur les bases donc pendant un bon moment : qu’est-ce que la permaculture pour les personnes présentes? Petit tour de table pour en arriver à la  conclusion que, non, la permaculture ce n’est pas simplement faire des buttes ou mélanger les légumes et les fleurs!

Après une succinte présentation de la permaculture comme une Vision > des Principes > des Techniques, j’ai achevé tout le monde en leur proposant en silence une visite intuitive et sensorielle du jardin. Les bêches furent définitivement rangées. Lire la suite

Du neuf pour l’agriculture urbaine

Appelez-la agriculture urbaine, permaculture, guerilla jardinière, la reprise en main de l’espace urbain par les citoyens pour en faire des zones nourricières est en cours.

La preuve que c’est une tendance puissante et durable : le marché se développe pour répondre à des demandes de plus en plus précises et diversifiées. Bon, pour l’élan citoyen autonome, bricoleur et adepte du « système D » on repassera. Néanmoins un point de non-retour est franchi : le marché va se spécialiser de plus en plus pour s’adapter à des temps et des problématiques qui changent.

Petits exemples :

Courtesy of ©BACSAC®

Le jardin portatif, en sac. Il peut être carré, rond en jardinières, en pot, en long, ce système est entièrement modulable. Lire la suite